HONG KONG - la rebelle pleine de contrastes... (1/2)

November 24, 2017

 

Hong Kong c'est le 8ème pays de notre tour du monde.

Hong Kong n'est pas vraiment un pays en soi (comme Singapour) mais elle n'est pas en Chine non plus...

 

Après 3 mois passés en dehors de quasi toute culture occidentale, et loin des grandes mégalopoles, on a failli avoir le tourni! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De son vrai nom " Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine" c'est l'un des 4 dragons d'Asie avec la Corée du Sud, Taïwan, et Singapour (explosion économique dans la 2nde moitié du XXème siècle).

Par ailleurs, pour être précis, "Hong Kong" est à la fois le nom d'une ile où se trouve le célèbre centre financier Central, mais c'est aussi le nom de la région/territoire qui s'étend tout autour avec pas moins de 260 iles!!!

 

En tant que région spéciale, elle a un système politique et administratif totalement à part, héritage des britanniques (1842 à 1997) mais elle sera bientôt rétrocédée complétement à la Chine en 2042.

En attendant elle suit le dicton "Un pays, deux systèmes" qui lui confère son propre système politique, sa monnaie, ses lois d'immigration (par exemple aucun visa n'est nécessaire pour un séjour touristique inférieur à 90 jours), on y parle couramment anglais et chinois -mandarin et cantonnais-.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hong Kong bat plusieurs records : une des plus hautes densités de population au monde (6 553 hab./km2) et espérance de vie la plus longue au monde!

 

Nous avons plongé au cœur d'une ville qui ne dort jamais : des taxis, néons, buildings du centre-ville aux monastères reculés, en passant par les marchés, les temples, les parcs ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

... BIENVENUE À HONG KONG !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOUVEL AN CHINOIS A HONG KONG

 

 

Nous avons vécu le Nouvel An Chinois 2017 à Hong Kong, le plus grand évènement de l'année! Il durait officiellement 3 jours mais les décorations et spectacles étaient partout pendant notre séjour, un peu comme un Noël chez nous. Notamment avec des arbres porte-bonheur (pêchers ou kumquats) sur le pas de la porte de chaque maison ou chaque magasin, auxquels on accroche de petites enveloppes avec de l'argent ou un vœu afin qu'il se réalise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons pris pour l'occasion une nuit à l'hôtel Mandarin Excelsior Oriental,  hôtel avec vue sur la baie de Hong Kong pour le célèbre feu d'artifice magique tiré sur le Port Victoria le soir du Nouvel An, on s'est donc fait plaisir pour un évènement qu'on ne vit qu'une fois (en plus c'était pour l'anniversaire de Mr il fallait bien une excuse).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après réflexion, nous avons peut-être apprécié Hong Kong car on a eu l'impression d'y avoir vécu un peu, nous avons pris des petites habitudes pour la laverie, le petit déjeuner dans les boulangeries du quartier...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous y avons passé plus de temps que prévu, dans l'attente de notre visa chinois et le temps du Nouvel An, soit 10 jours.

10 jours c'est court, mais pour Hong Kong, c'est plus de temps que la plupart des voyageurs qui ne s'y arrêtent qu'en escale (ce que nous avions prévu au départ!), notamment parce que le logement y coûte relativement cher (Hong Kong compte les loyers parmi les plus chers du monde, en 3ème position après Londres et Monaco, ça fait mal!)

Nous avons apprécié les habitants très agréables qui nous ont aidé dès notre arrivée pour qu'on puisse trouver le métro (ils nous ont accompagnés jusqu'à l'entrée) et pour nous rendre dans notre premier logement au centre de Kowloon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES DIFFERENTS QUARTIERS DE HONG KONG

 

 

 

 

On a été plutôt très surpris de constater que le "cliché" des grands buildings rutilants du quartier financier le plus célèbre, Central, situé sur l'ile de Hong Kong ne représente que 7% de la surface totale de la région de Hong Kong!!!

 

 

 

 

 

 

En fait la plus grande partie de la région de Hong Kong, soit plus de 90%, est composée des Nouveaux Territoires comprenant tous les territoires montagneux au nord (frontière avec la République Populaire de Chine) et toutes les autres îles comme Lantau et Lamma, ainsi que du quartier populaire de Kowloon qui fait face à l'ile de Hong Kong.

C'est dans le quartier de Kowloon, dans Nathan Road la grande avenue bordée de magasins de luxe, que la grande parade du jour de l'an chinois a eu lieu: un monde fou, une organisation efficace!

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

C'est aussi dans les rues de Kowloon (dans le quartier de Mongkok) qu'on retrouve des marchés à thèmes, étonnants :

 

Lady's market: marché de tout et de rien, vêtements, multiples gadgets et souvenirs chinois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Golfish market: marché aux poissons rouges, les hongkongais adorent ces petits animaux de compagnie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Birds' market: marché aux oiseaux, dans un parc de la ville, des oiseaux multicolores magnifiques sont vendus dans des cages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Temple Street night market: on y mange à plusieurs sur des grandes tables dans la rue ou dans des cantines. Il y a aussi beaucoup de stands de karaoké dans la rue et des cartomanciens et chiromanciens (personnes qui lisent dans les lignes de la main).

On y retrouve aussi comme un peu partout à Hong Kong, des "salons de thé" ouverts sur la rue, où les gens dégustent leur thé chaud accoudés au bar.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a aussi le flowers' market ou le jade's market qui vendent comme leur nom l'indique des fleurs en gros et des bijoux en jade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES TEMPLES

 

 

 

Ce qui est assez original à Hong Kong c'est que les temples et les immeubles sont tous construits les uns à côté des autres, comme insérés et cela donne un mélange de genres assez étonnant. On passe de la ville occidentale à la spiritualité asiatique (buddhiste, confusianiste ou autre) en un clin d’œil. Leur entrée est gratuite mais il est de coutume d'y laisser une donation.

 

La rue des antiquaires (Cat Street) dans le quartier Central et le célèbre Man Mo Temple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Wong Tai Sin Temple, Kowloon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Yellow temple et Chi Lin Nunnery, Kowloon

 

Une architecture élégante du style de la dynastie Tang (7ème-10ème siècle) en bois précieux et abrite d'inestimables reliques bouddhistes et d'apaisants bassins de lotus.

Ils se trouvent au cœur des jardins de Nan Lian qui sont immenses (3,5 hectares) et sont un oasis paisible au milieu des immeubles vertigineux. On peut voir ici encore les contrastes depuis le cœur des jardins, au premier plan des plantes, arbres, pierres, ruisseaux, ensuite des immeubles puis en arrière plan les montagnes qui ne sont jamais bien loin.

Comme c'était la période du Nouvel An, (et qu'on avait été sages! ) on a eu droit à de petits cadeaux à l'entrée de la nunnery, c'était des pièces de monnaie pour porter bonheur, ainsi que de petits bonbons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES PARCS A HONG KONG

 

 

Nous avons aussi pu parcourir les nombreux parcs de la ville, tous assez variés et pas simplement des espaces verts, souvent ils abritent des terrains et salles de sports. Leur entrée est gratuite.
Parmi eux, celui de Kowloon, comporte des salles de sport, ainsi qu’une piscine et des animaux aussi avec un étang et des volières. Il y a aussi des sculptures qui jalonnent le parc.

Ses escaliers, donnant dans 4 rues différentes, sont peints en trompe l’œil ou décorés.

 

 

 

 

 

 

 

Citons également le parc Victoria, dans le quartier Central, qui comporte la maison du thé (musée) et aussi des volières où les passants peuvent traverser sur des ponts en hauteur, au niveau de la canopée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROMENADE TSIM SHA TSUI ET HOLLYWOOD ROAD, KOWLOON

 

 

Hong Kong est le cœur de l'industrie du cinéma asiatique. Ici tous les plus grands noms du cinéma asiatique, de Jet Li à Bruce Lee, ont leurs empreintes et leur statue, un peu comme le walk of fame d'Hollywood. Une grande allée leur est dédiée et se prolonge sur les quais de Tsim Sha Tsui par une promenade au bord de l'eau, face aux buildings de Central.

C'est également d'ici qu'on peut admirer la Symphony of Lights (Symphonie des Lumières) qui a lieu tous les soirs sur la baie Victoria et les gratte-ciel de Central à 20h.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VICTORIA PEAK (PIC VICTORIA)

 

 

 

Il s'agit du point culminant de l'ile de Hong Kong, à 552 mètres, et le point de vue le plus célèbre de Hong Kong.

Il se rejoint par bus ou par peak tram, un funiculaire historique (depuis 1888 ! ) qui permet de voir les gratte-ciel défiler sous un autre angle de vue pendant les 12 minutes de trajet. Attention par contre c'est très pentu (48%, le plus pentu du monde) alors accrochez-vous bien !!!

C'est le mode de transport que l'on a choisi, en dépit de la queue d'une heure que l'on a faite. Cette dernière était très bien organisée comme partout ici.

Créé à l'époque de la colonie britannique, seuls les riches colons pouvaient s'offrir le luxe d’habiter sur les pentes du pic Victoria, à l'air frais, où ils étaient amenés en chaises à porteur. Aujourd'hui aussi on y trouve parmi les plus belles résidences de tout Hong Kong.

Toute l'histoire du peak tram est retracée dans le couloir d’attente qui mène au funiculaire et c'est assez intéressant car illustré de photos d'époque, où bien entendu Hong Kong ne ressemblait pas du tout à celle d'aujourd'hui.

 

Malheureusement arrivés là-haut nous avons eu de la pluie ce qui nous a limité dans l'exploration des points de vue, mais nous nous sommes attardés au Lockard point of view où l'on voit Hong Kong de Central aux Nouveaux Territoires en passant par Kowloon et le Port Victoria.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VILLE DE TOUS LES CONTRASTES

 

 

 

Dans les quartiers de Kowloon et Central, la mixité sociale est à son comble, comme nul part ailleurs sur notre route.

 

Par exemple dans la Nathan Road, où les boutiques de luxe (beaucoup de marques françaises, Vuitton et compagnie) s'enchainent, des revendeurs de contre-façons t'abordent pour te vendre la même montre qu'en vitrine !!! On était assez stupéfaits de voir ça! Ces vendeurs ne sont pas vraiment agressifs mais peuvent surprendre et surtout c'est incroyable qu'on les laisse faire devant les magasins !
Dans les mêmes rues se trouvent aussi des rabatteurs pour des couturiers, qui proposent des costumes à Fidy (ben quoi, on est pas chics en baskets et polaires??). Ils ne donnent pas vraiment envie de les suivre!

On peut voir encore des "hommes (et femmes) - pancartes publicitaires" assez vieux la plupart du temps, ce qui témoigne des difficultés financières pour les personnes âgées.

 

 

Phénomènes à Hong Kong : Les bonnes philippines et les travailleurs pauvres sans abri

 

Hong Kong a fait plusieurs fois la Une des journaux internationaux et pas que pour ses bons côtés.

 

- Des bonnes/femmes de ménage/gouvernantes d’origines philippine pour la plupart ou indonésienne, sont envoyées par des agences pour travailler chez les riches hongkongais. Malheureusement, si on leur fait miroiter un bon salaire à envoyer à leur famille, de belles conditions de vie et un avenir meilleur, la réalité est bien différente.

Elles se retrouvent parfois sans passeport (confisqués par ces agences peu scrupuleuses ou par leurs employeurs) et deviennent des esclaves modernes, elles sont exploitées, et vivent dans des conditions indécentes. L'une d'elle avait fait la Une des journaux en gagnant son procès contre son employeur pour torture.

 

Nous ne savions pas tout cela avant de voir, le dimanche, des centaines de femmes réunies partout, dans les parcs et même au milieu de certaines rues (fermées à la circulation) sur des cartons en train de pique-niquer, jouer aux cartes ou encore écouter de la musique.

À notre arrivée on avait pensé à un sitting, une manifestation, mais non ! Elles se retrouvent simplement entre copines d'infortune lors de leur unique jour de repos, quand elles en ont un. Celles qu'on ne voit pas les autres jours prennent alors place dans la ville, discutent et partagent un pique-nique simplement et cela parait tout à fait normal, accepté, comme une fatalité. Triste réalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- De plus ici, les loyers sont si chers que les travailleurs pauvres (petit salaire) n’ont pas les moyens de louer un appartement, si petit soit-il. Car ici, les logements sociaux sont quasi-inexistants et la taille des logements n'est pas réglementée alors des propriétaires découpent leur appartement en unités minuscules ( < 5 m2) et profitent ainsi des plus pauvres.

Les moins chanceux dorment dans les parcs, dans la rue ou encore dans les Mac Donalds car à Hong Kong ils sont ouverts 24h/24.

D’ailleurs, il y a quelques temps, une SDF a tristement été retrouvée décédée au petit matin dans un Mac Donald où elle s’était réfugiée pour la nuit.

Ces gens ne mendient pas, ils s'achètent à manger, ils travaillent et participent à l'économie du territoire, mais ils en sont exclus.

Triste réalité, encore.

 

Ces gros problèmes de logement sont dûs en partie à l'immigration galopante et au cruel manque de développement d'une politique sociale adaptée, mais également au fait que les 4/5ème du territoire de Hong Kong sont non constructibles car ce sont des zones trop montagneuses notamment les Nouveaux Territoires.

 

 Un prochain article sera consacré aux Nouveaux Territoires, notamment le Tsz Shan Monastery et sa lady buddha Guan Yin Statue de 76 m de hauteur, l'ile Lantau avec son monastère Po Lin et son buddha de Tian et l'ile Lamma et ses chemins de randonnée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONSEILS DES WiDiDis: ici, des conseils précis et utiles pour tous ceux qui voudraient découvrir la pétillante Hong Kong. On a réuni ici tout ce dont on a eu besoin pour les transports, les logements, les laveries, et bonus... obtenir le visa chinois à Hong Kong!

 

 

 - TRANSPORTS à Hong Kong : l'indispensable carte OCTOPUS est une carte prépayée qu'on peut recharger dans toutes les supérettes 7 eleven, dans les métros bien sûr. Elle sert à payer tout type de transport, du bus de l'aéroport au ferry entre les différentes îles (star ferry entre Kowloon et Central et First ferry entre les autres iles), le tramway (sur l'ile de Hong Kong) en passant bien évidemment par le métro! Elle peut même servir pour payer la laverie et les courses dans certains magasins. La caution est restituée à la fin quand on rend la carte.

On l'a achetée à l'aéroport et rendue juste avant de partir.


 

Comment fonctionne la carte OCTOPUS ?

 

Tarif carte OCTOPUS : 150 HKD = caution (deposit) 50 HKD + recharge initiale 100 HKD

Dans les bus, tramways ou les métros il faut la passer à l’entrée et à la sortie, le décompte est fait immédiatement et s’affiche ainsi que ce qu’il reste sur la carte. Pour le ferry, on la passe à l’entrée de l’embarcadère.

Voici les liens vers les cartes officielles des transports en communs et les tarifs et horaires des ferry de Hong Kong (en chinois et anglais) : plan métro (MTR) Hong Kong

horaires et tarifs ferry

 

Bien sûr comme dans toute grande ville, la marche à pieds permet de découvrir des ruelles un peu cachées et à Hong Kong, elle permet de découvrir de beaux paysages dans les parcs naturels.

Le taxi est également très utilisé mais nous ne l'avons pas pris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- LOGEMENTS à Hong Kong : nous n'avons logé que dans des airs bnb, des sortes de mini studio avec sdb et kitchenette et le mieux est d'y rester plusieurs jours car en général les frais de ménage sont assez élevés! Il faut compter environ 50-80 HKD la nuit, sinon il y a des sortes d'auberges jeunesse par centaines, regroupées dans les grands immeubles de la rue Nathan Road au centre de Kowloon, ce sont des minuscules chambres avec sdb pour un prix de 30-50 HKD par contre il faut se perdre dans des dédales de couloirs pour retrouver son auberge.

 

- Laverie 7J/7 et 24H/24 : Sunshine 24 la lessive + le sèche linge = 45 HKD, payable avec la carte OCTOPUS!

 

- Comment demander son VISA pour la CHINE à Hong Kong ?

La Chine était notre prochaine étape après Hong Kong, et étant partis depuis plus de 3 mois en voyage, nous n’avions pas pu faire la demande de visa en France avant de partir.

Nous avons donc dû le faire sur place. Nous avons mené de nombreuses recherches pour savoir comment faire, pour que cela ne prenne pas trop de temps, d’argent et surtout que ce soit sûr d’aboutir ! Parce que ce que nous ignorions c’est que Hong Kong et la Chine ce n’est pas du tout une histoire d’amour, au contraire même. Et oui, Hong Kong est un peu celle qui ne veut pas rentrer dans le rang. Donc une demande de visa touristique pour la Chine à Hong Kong, c’est un peu… compliqué !

De plus nous sommes arrivés la veille du jour de l’an chinois à Hong Kong, et comme ce sont à peu près les seuls jours fériés du pays toutes les administrations allaient fermer. Il fallait donc s’y prendre tôt avant notre arrivée afin de préparer tous les papiers nécessaires.

Enfin, lors de la demande de visa chinois à l'ambassade, il faut remplir un long formulaire avec tout son parcours précis, du transport au logement afin d’en faire la description détaillée, ainsi que les dates de séjour précises. Ce qui n’était pas notre cas, en dehors de notre billet de train aller pour Pékin nous n’avions encore aucun titre de transport ni logement pour le mois à venir ni de billet de sortie du pays.

Ils demandent également la profession, le lieu de naissance, les coordonnées d’un membre de la famille…

Aie aie aie ! De quoi décourager les plus audacieux des voyageurs...

Comment avons-nous fait ?

 

Les solutions qui existent pour obtenir son visa chinois à Hong Kong?

 

L’ambassade de Chine: Le visa touristique entrée simple ne coûte prix coûtant, mais si vous n’obtenez pas le visa ici, ils auront une trace vu que c’est justement le lieu de délivrance des visas. Ce qui vous empêchera de retenter la demande avec succès.

Ils veulent savoir votre parcours précis et complet (transports, logements). Par contre, si vous avez une lettre d’invitation par de la famille ou un ami chinois ou vivant en Chine, avec sa copie de pièce d’identité, et le lieu où vous allez loger, ça peut passer avec plus de chance.
Nous avons demandé, alors que nous étions encore au Vietnam (pays précédent), au frère d’une amie à Séverine de rédiger pour nous ces lettres d’invitation en anglais, nominatives, attestant de nous héberger pour une durée déterminée, à Shanghai. Il nous les a très gentiment rédigées mais comme nous n’étions pas de la famille à lui et comme nous n’avions pas de billets de transport direct pour Shanghai (que nous pensions visiter à la fin) nous avions peur que cela ne passe pas à l’ambassade.

 

Les agences. Elles s’occupent de présenter votre dossier, complet, à l’ambassade. Bien sûr elles prennent une commission. Selon des témoignages sur des forums, certaines sont moins scrupuleuses que d’autres et « perdent » les dossiers ou trouvent moyen de faire payer un peu plus cher. Que la demande soit acceptée ou refusée par l’ambassade il faut payer.

Nous avons recherché une agence à peu près sûre et nous l'avons testée et obtenu nos visas: FBT china visa agency.  Nous l'avions déjà contactée par mail pour connaitre les pièces exactes à fournir, ils étaient très réactifs. L’équipe est sérieuse et parle bien anglais.Nous nous y sommes rendus à peine arrivés à Hong Kong, la veille du jour férié, mais manque de pot elle avait fermé plus tôt cet après-midi-là donc nous avons dû patienter un peu…

Quand nous y sommes retournés, nous avons dû remplir un formulaire de 2 ou 3 pages (mais sans le parcours précis), prendre des photos d’identité à leurs normes, et leur laisser nos passeports.

Ils ont contrôlé notre formulaire immédiatement. Fidy fut rappelé alors qu’on patientait en salle d’attente. En pointant du stylo la ligne « place of birth » (lieu de naissance), « Madagascar is in Africa, isn’t it ?  So you have to write France instead of Madagascar » (Madagascar est en Afrique n’est-ce pas ? Écrivez France à la place de Madagascar).

La dame avait l’air sûre d’elle, Fidy a dû re-remplir à nouveau son formulaire en stipulant que Tananarive se trouve en France ( en effet Fidy a d'étranges notions en Géographie ).

On nous a donné un ticket pour revenir chercher nos passeports 4 jours ouvrés plus tard.


On était plutôt très dubitatifs en sortant d’ici, on a commencé à penser que le visa de Fidy serait refusé alors que nous avions déjà acheté nos billets de train pour Pékin (pour être sûrs d'avoir des places) , et on réfléchissait déjà à une autre destination pour remplacer la Chine…
Bon tant pis nous avons décidé de profiter à fond de Hong Kong en attendant la réponse qui finalement fut... positive!

 

Adresse de l'agence:

 

宏略旅遊貿易有限公司

Forever bright trading ltd

地址:九龍尖東科學館道14號新文華中心B座九樓916-7室

Address: Rm 916-917, New Mandarin Plaza, Tower B, 14 Science Museum Rd T.S.T East Kowloon

Wechat: fbt-chinavisa http://www.fbt-chinavisa.com.hk tel:852-23693188 fax: 852-23122989 

 

Tarif visa chinois touristique 1 mois une seule entrée par l'agence FBT: 450 HKD

Normalement les photos sont payantes mais ils ne nous ont pas fait payer.

Astuce: en consultant leur site internet nous avons eu un rabais de 50 ou 100 HKD.

 

-Comment prendre un BILLET DE TRAIN pour BEIJING / PEKIN à Hong Kong ?

Il faut aller dans la grande gare de Kowloon : Huong Hom, au niveau C1 et s’adresser à un de leur guichet. Ils parlent anglais.
Nous nous étions renseignés sur internet et il existe plusieurs classes de train. Ici c’était un train grande vitesse. Étant donné que le voyage durait 24h de train et 2475 km, nous avons décidé de prendre la première classe c’est-à-dire cabine personnelle avec 2 lits superposés et toilettes dans la cabine.

Tarif HK-Pékin train première classe 2 personnes: 2381 HKD

 

- Tarif PEAK TRAM (Victoria Peak) : 45 HKD aller retour.

 

 

- SYMPHONIE DES LUMIERES (illumination des buildings du quartier Central) à voir depuis Tsim Sha Tsui: 20h tous les jours

Vous pouvez écouter chaque soir le commentaire du spectacle le long du front de mer de Tsim Sha Tsui, devant le Centre culturel de Hong Kong, et sur la promenade de Golden Bauhinia Square à Wan Chai ( à l'est de Central), en anglais tous les lundis, mercredis et vendredis soir.

Le spectacle dure environ 13 minutes.

 

 

 

 

 

 

Galeries Photos de Hong Kong (Cliquez sur les photos pour les agrandir!) :