CAMBODGE - Kompong Thom, dans la jungle préangkorienne

March 8, 2017

 

 

À mi-chemin entre Phnom Penh et Siem Reap, (côté nord du lac Tonlé Sap), il s’agit d’une ville servant de pause dans les trajets entre ces 2 grandes villes, où peu de gens s’arrêtent mais pourtant fort sympathique !

 

 

 

 

 

 

 

C’est d’ailleurs là que nous avons eu notre meilleur hôtel du séjour. Chambre immense, propre, jolie décoration, salle de bain privée avec eau chaude (rare au Cambodge pour dans les logements pour petit budget), balcon aménagé avec belle vue sur les toits de la ville, grand placard, ventilo, TV avec chaines internationales et petit frigo. Tout cela pour 9 $/nuit ! ça commençait pas mal dites donc!

En plus en face, un petit restaurant avec service adorable et impeccable.

 

Bon mais pourquoi s’arrêter à Kompong Thom avant de se précipiter sur les superbes temples d’Angkor à Siem Reap ? Parce qu’à quelques dizaines de km se trouve une ancienne capitale indianisée Sambor Pre Kuk avec des vestiges de temples de l’ère Pré-Angkorienne (6-8ème siècles), qui se situe dans une immense forêt au calme. Nous avons pris un guide pour la visite. C'était très agréable de déambuler sur des sentiers dans la forêt de temple en temple. Ici ils ne sont pas très grands et seulement certains sont en rénovation, la plupart ayant été envahis par la végétation. Nous n'avons pas croisé beaucoup de monde à part une classe en probable sortie scolaire.

 

 

 

 

 

 

 

Actuellement le site n’est pas encore reconnu comme patrimoine mondial de l’UNESCO mais cela ne saurait tarder selon les locaux et ce ne sera alors plus la même sérénité sur les lieux alors un conseil, il faut y aller maintenant!

En plus pour s’y rendre le paysage est magnifique, on traverse des campagnes, des champs de lotus, des maisons sur pilotis, des charrettes à boeufs… nous l’avons fait en tuk tuk avec un chauffeur trop sympa qui s’arrêtait à la demande et à la fin nous a même fait un tour de la ville de Kompong Thom avec un stop à l’ancienne maison du gouverneur et sous l’arbre à chauve-souris.

 

 

Aux alentours de Kompong Thom nous avons également été voir une colline sacrée Phnom Santuk (environ 810 marches, c'est bon pour les mollets!) avec au sommet des temples, des singes et des moines ainsi qu'une belle vue sur la campagne environnante.

 

 

 

 

 

 

 

Puis nous avons visité une fabrique de soie cambodgienne (assez rare) où la maitresse des lieux vous fait une visite très complète, de l'élevage des vers à la réalisation des tissages en passant par les étapes de filage, le tout en anglais (son défunt mari était américain) et gratuitement! Il n'y a que 15 employés, les couleurs des fils sont magnifiques!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir l'après-midi nous sommes passés par Kakaoh, un village de tailleurs de pierre (statues sacrées, bouddhas …). Si aujourd'hui le plus gros des statues est fait avec des outils modernes électriques, tous les détails sont encore réalisés au burin et au marteau avec finesse et précision.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin nous avons fait un tour en vélo dans les rizières environnantes où Fidy a pu testé son nouveau drône pour la première fois. Nous avons croisé des agriculteurs bien surpris de nous voir ici et qui s’arrêtaient même de travailler pour nous saluer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s’est un peu perdus au retour à la nuit tombée puisqu’on s’est attardés devant le plus beau coucher de soleil de notre voyage pour le moment… un ciel littéralement envahi à 360° de couleurs orangées et pourpres.

 

 

Mais ouf! on a retrouvé notre chemin pour arriver sur la place centrale de Kompong Thom, illuminée et animée comme souvent au Cambodge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONSEILS DES WIDIDIS:

 

- Tuk tuk Phnom Santuk, soie, tailleurs de pierre (après-midi) : 12 $

- Tuk tuk sambor pre kuk (trajet 1h environ) : 15$ (+ visite ville bonus !)

- Prix Sambor Pre Kuk : 3$/personne, à visiter le matin car il ne fait pas trop chaud et la lumière est belle (pour les photographes!)

- Prix visite guidée 1h30 : 6$

- Prix colline sacrée Phnom Santuk : 2 $/personne

- Fabrique de soie et tailleurs de pierre : gratuits

 

 

Galerie photos de Kompong Thom (cliquez sur les photos pour les agrandir!)

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

CHINE - Les Monts Huang ou Les montagnes jaunes de l'Anhuii 黄山

June 20, 2018

LA CHINE - Tagong, 3700 m, à la frontière Tibétaine

April 2, 2018

1/15
Please reload