LAOS - Luang Prabang, ancienne capitale royale devenue capitale touristique de l'UNESCO

January 19, 2017

  Luang Prabang, c'est une petite ville à 210 km au nord de Vientiane, entre 2 bras de rivière (le Mékong et la Nam Khan) qui se rejoignent et entourées de montagnes. Elle forme ainsi une presqu'île.


Nous avons rejoint cette ville en venant de Phonsavan à l'est, en 6 heures de minibus dans de superbes paysages montagneux, (sur une route donc pleine de virages et dénivelés comme c'est souvent le cas au Laos), en traversant beaucoup de petits villages à flanc de montagne où on aurait aimé s'arrêter. C'est pour profiter de ce genre de paysages qu'on recommande de ne pas prendre les bus de nuit (sleeping bus).


Nous étions les seuls touristes du minibus. Un jeune homme Hmong  venu pour le weekend à Phonsavan pour le Nouvel An Hmong repartait pour l'université à Luang Prabang et nous a parlé un peu anglais. Notre voisine était un peu familière puisqu'elle s'endormait sur nous (littéralement) mais on a pas osé la contrarier. Elle transportait une bouteille plastique "artisanale" de lao lao (alcool de riz local) remplie d'insectes en tout genre comme des abeilles et des criquets hum!

 

 

LUANG PRABANG

 

Luang Prabang est la "capitale culturelle" du pays, connue et reconnue culturellement puisqu'elle est classée patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995, ce qui lui vaut d'être la principale destination touristique des visiteurs au Laos (elle est aussi desservie par un aéroport).

On trouvait ça plutôt chouette au début, jusqu'à s'apercevoir que les prix s'en ressentent: les entrées dans les temples y sont 4 fois plus chères qu'à Vientiane  (capitale du pays) et les logements et la nourriture ne sont pas donnés non plus. Après la ville reste malgré tout calme et il y fait bon vivre.

 

 

Des investisseurs vietnamiens auraient également tiré bénéfice de ce succès et les habitants originaires de la ville ont parfois dû la quitter. Parce que qui dit patrimoine mondial de l'UNESCO, dit charte à respecter pour les habitants, parfois peu compatible avec la réalité du terrain. Exemple: si tu veux agrandir ta maison pour accueillir ton fils, ta belle-fille et tes petits enfants, il faut d'abord demander l'autorisation à l'UNESCO, qui a de fortes chances de refuser la requête si il estime que ça va dénaturer le paysage par exemple... Aussi, de plus en plus gênés par les touristes venant assister aux offrandes (et prenant des photos irrespectueusement en coupant leur chemin...), les moines hésitent à venir faire la quête le matin...

 

Il y a de nombreux temples à Luang Prabang. L'un d'eux se situe au sommet d'une colline, au centre-ville, le Mont Phousi. On y monte par un escalier, où se trouvent quelques vendeuses de fruit riz dans le bambou etc...

 

 

Parmi elles, certaines vendent des petits oiseaux mis en cage, à ouvrir au sommet pour porter bonheur.

 

 

 

 

 

 

La vue du sommet est belle, à 360°C!

 Elle est si belle qu'un moine me demande de le prendre en photo devant avec son smartphone!

 

 

 

 

 

 

 

Apparemment c'est un spot à coucher de soleil très connu donc blindé du coup on y a été en matinée. On a trouvé un autre super spot pour le coucher de soleil et sans personne (voir dans conseils en bas de page)!

 

Nous avons visité d'autres temples comme le Wat Xieng Thong un des plus beaux du pays, original par ses petits dessins en espèce de mozaiques colorées en bleu.

 

 

 

 

 

 

 

Se balader sur les berges de la presqu'ile est très agréable avec de nombreux restaurants avec vue sur les fleuves, les bateaux qui passent, les marchés et un pont de bambou en restauration (il s'écroule à la saison des pluies).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Luang Prabang est aussi connue pour son immense marché de nuit qui vend surtout de l'artisanat (très joli). Nous avons pu avoir des démonstrations de tissage et autres artisanats au "Handicraft festival" un petit festival intime des artisans dans une des ruelles de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On est également tombé pendant le festival du film sud asiatique, qui attire de nombreux locaux, puisque des films y sont projetés gratuitement en plein air. Nous avons vu "the river flows" un film lao-japonais racontant une histoire d'amour sur fond de guerre civile au Laos.

 

LES CASCADES DE KUANG SI

 

il y a de nombreuses choses à voir aux environs même de la ville, des grottes, d'autres temples sur les berges d'en face, un village de potiers... et des cascades!

Alors on a longtemps hésité à y aller parce qu'elles sont à 30 km de la ville. On en a beaucoup entendu parler!

On a voulu y aller en scooter, mais à Luang Prabang, tous les loueurs exigent votre passeport en deposit! On est méfiants, on n'avait pas eu ce problème en Thaïlande, on se renseigne un peu sur internet et là bim: "l'arnaque au vol de scooter est chose courante au Laos malheureusement surtout à Luang Prabang". Et oui, certains loueurs engagent des gens qui te suivent, ils ont le double de la clé, ils te volent le scooter et après tu es bon pour payer 2000 $ de dédommagement au loueur si tu veux récupérer ton passeport! Ça refroidit un peu, ne jamais laisser son passeport en deposit est la règle d'or en voyage. Bien qu'il existe des loueurs honnêtes, il faut bien se renseigner auparavant.

Du coup on se rabat sur le tuktuk, ce qui coûte un poil plus cher mais au moins no stress à laisser nos passeports ni à prendre la route

( On a encore des souvenirs de notre accident! ). Le tuktuk vous attend sur place (au moins 2 h, selon l'arrangement) et fait l'aller-retour.

Alors ces cascades dont on a tant entendu parler valent-elles le coup? Assurément oui! Pourtant côté cascades on a déjà notre panel de référence de beaux spécimens rien qu'à la Réunion. Mais là: les couleurs sont vraiment uniques, d'un bleu/vert pastel encore jamais vus avec des bassins étagés.

Le cadre est une forêt très bien conservée aménagée juste ce qu'il faut pour ne pas dénaturer le paysage. On est arrivés à l'ouverture (7h30) ce qui nous a permis d'être seuls un bon moment et ainsi d'en profiter pour faire des photos de ce petit jardin d'eden. On peut aussi monter au-dessus de la grande cascade pour se baigner mais nous n'avons pas eu le temps et surtout il faisait trop froid !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le sentier qui amène aux cascades il y a une réserve d'ours lao (ours noirs à collier blanc), ils dormaient tranquillou dans leurs hamacs quand on est passés!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie photos de Luang Prabang (cliquez sur les photos pour les agrandir):

 

 

 

 

 

CONSEILS DES WIDIDIS:

Minibus Phonsavan - Luang Prabang (on a cherché mais il n'y a pas de bus): 110 000 kips

Entrée Mont Phousi : 20 000 kips

Entrée Wat Xieng Thong: 20 000 kips

 

Pour aller aux cascades de Kuang Si, 2 solutions:

- Scooter: semi automatique 80 000 kips - automatique 100 000 - 120 000 kips, essence 30 000 kips -parking cascades 5000 kips

- Tuktuk: 150 000 kips (soit 15 000 kips de plus que le scooter et no soucy!). Conseil partez de votre guesthouse à 6h30 le temps de négocier le tuktuk en centre-ville et d'arriver à l'ouverture du site (7h30 -17h30).

- Entrée cascades (+ réserve ours): 20 000 kips

 

À Luang Prabang, il y a 2 stations de bus (nord et sud) toutes les deux à 3-4 km à l'extérieur de la ville. Il faut donc prendre encore un tuktuk (10 000 kips par personne) ou marcher (ce que nous avons fait!) jusqu'au centre-ville.

 

Spot pour coucher de soleil: embarcadère, côté Mékong. On y voit les bateaux et pirogues, ainsi que tous les reflets du coucher dans l'eau et au fond les montagnes. On a découvert ce spot avec Sophie et Gael, rencontrés dans un trajet en minibus.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

CHINE - Les Monts Huang ou Les montagnes jaunes de l'Anhuii 黄山

June 20, 2018

LA CHINE - Tagong, 3700 m, à la frontière Tibétaine

April 2, 2018

1/15
Please reload