THAÏLANDE - Kanchanaburi

December 26, 2016

Nous sommes partis à 130 km à l'ouest de Bangkok, dans la ville de Kanchanaburi (dans la Province du même nom).  Cette ville est située au confluent de la rivière Kwai Noi avec la rivière Kwaï Yai.

La rivière KWAI, oui oui, devenue célèbre par le livre (1952) et le film (1957) "Le pont de la rivière Kwai".
Mais son succès est à la hauteur de l'horreur qui s'y est produite: en effet, c'est sur la rivière Kwai Yai que fut construit en 1942 le célèbre pont mais aussi toute la voie ferrée Siam-Birmanie (qui reliait la Thaïlande à la Birmanie, afin de conquérir l'Inde et d'acheminer des matières premières nécessaires pour l'effort de guerre du Japon). Pas moins de 180 000 civils autochtones (malais, thaïs, birmans, indonésiens...) et 60 000 prisonniers de guerre alliés (britanniques, australiens, canadiens, indiens, américains, néerlandais, néo zélandais...) ont été réduit en esclavage pour construire cette voie ferrée, sous le commandement des troupes japonaises qui dominaient toute l'Asie du Sud Est à l'époque. 

Elle mesurait 415 km et la construction a duré 1 an et demi.

Cette voie ferrée fut surnommée "Death Railway" (= voie ferrée de la mort)  et pour cause, 90 000 civils et 16 000 prisonniers de guerre sont morts lors des travaux. De maladie (dysenterie, paludisme), de mauvais traitements de la part des japonais, du travail harassant sous la chaleur étouffante... mais aussi des bombardements britanniques et américains sur le pont en construction (tués par les siens donc ) !

De nos jours, cette voie ferrée est en partie fermée mais un train l'emprunte encore à visée surtout touristique. Il démarre de la ville de Bangkok et s'arrête à Nam Tok (terminus à environ 60 km de Kanchanaburi). On a lu aussi quelque part que la Birmanie comptait ouvrir sa partie de voie ferrée au tourisme dans un futur proche...

 

 

C'est donc dans cette région que s'est jouée l'une des parties les plus sombres de l'histoire du pays.

Mais c'est aussi la porte d'entrée vers la nature luxuriante de l'ouest de la Thaïlande avec de nombreux parcs (Sai Yok et Erawan notamment) et de nombreuses possibilités d'excursions (éléphant, cascades, radeaux de bambous...).

 

Notre guesthouse (comme la plupart) était située au bord de la rivière Kwai et bordée de lotus avec en toile de fond des montagnes, superbe! Mais être en bordure de rivière dans cette région peut réserver quelques surprises... (la suite à la fin de l'article!).

 

Nous avons pu découvrir le cimetière des alliés de la ville (il y en 2, un plus excentré)  où reposent environ 7000 prisonniers alliés décédés au cours des travaux. C'est un jardin très bien entretenu, gazon taillé de près, jolis arbres, et des pierres tombales où figurent les noms et les âges ainsi que le régiment des soldats. De plus il y a le plus souvent une petite citation de la famille. C'est un lieu paisible et assez touchant.

 

 

Nous avons également visité le Jeaath War Museum (à côté du célèbre pont), qui retrace la construction de la voie ferrée et les anciens affrontements Thaïlande/Birmanie du temps du Royaume d'Ayutthaya (à dos d'éléphant, arme de destruction massive, et oui!).  Le musée comporte de nombreux support : peintures, sculptures, armes de guerre, photos des prisonniers, avion et hélicoptère de guerre.... Le musée tient sur plusieurs étages, il est très complet et il permet aussi de voir un beau coucher de soleil sur ses différentes terrasses. JEAATH = Japan, England, America, Australia, Thailand, Holland.

C'est aussi à cet endroit où nous avons rencontré toute une classe en sortie scolaire avec leur maîtresse qui a profité de notre rencontre pour travailler son anglais et celui de ses élèves! On vous racontera tout ça dans un prochain article de la catégorie Rencontres!...

 

Le pont sur la Rivière Kwai est un pont relativement quelconque, mais il faut bien avouer qu'au coucher du soleil il revêt un certain charme avec les montagnes en arrière-plan. Beaucoup de locaux et touristes viennent à cette heure-ci, il y a aussi des petites filles qui jouent de la guitare et chantent très fort, en tenue d'écolière, pour gagner quelques sous ("for education" c'est écrit sur leur petite boîte... curieux en somme!).
 

 

Il y a également un petit marché à côté du pont.

 

Enfin nous avons fait le trajet en train de Kanchanaburi à Nam Tok et ça reste un superbe souvenir.

Ce trajet se déroule dans une vieille locomotive sans vraiment de confort (c'est précisé: 3rd class only), les fenêtres sont ouvertes pour permettre à la fois la ventilation et d'apprécier le paysage, les sièges en bois sont parfois cassés, et le redémarrage après chaque arrêt dans les petites gares de campagne sont un peu secoués! Mais cela importe peu car c'est magique!

 

 

Pour l'occasion on se lève tôt (vers 4h30) afin d'aller acheter notre billet de train au plus vite car étant samedi, on se dit qu'il y aura sûrement plus de monde.

 

 
On arrive vers 5h (nuit noire!) à la gare et oui effectivement il y a déjà quelques touristes... locaux! Bien oui c'est le weekend! Mais il reste beaucoup de places.

Le train part vers 6h de la petite gare, et c'est parti pour 2h30 de traversée de paysages de campagne et montagnes, dans la douceur du lever de soleil.

Au début, ce sont des montagnes aux courbes très douces que nous apercevons puis des montagnes aux reliefs plus dentelés, les pieds dans la brume matinale.
On traverse également des cultures de papayes, manioc, bananes, et puis on longe la rivière plusieurs fois sur le parcours.

 

Le clou du parcours est sans doute le passage par Tham Kra Sae Cave, où la voie ferrée surplombe la rivière tout en frôlant la roche à flan de falaise (attention au coquin qui veut sortir sa main! il peut le regretter!). Cela ne dure pas très longtemps et c'est assez impressionnant.

 

Le rythme du train est très lent donc on a le temps d'admirer les différents paysages qui s'offrent à nous.
Ce n'est pas sans me rappeler le train à Madagascar entre Manakara et Fianarantsoa, ce qui ne fait que rajouter de la nostalgie à ce moment suspendu dans le temps... (Sév)

Une fois arrivés à Nam Tok, petite ville entourée de jolies montagnes, nous avons rejoint à pieds la cascade Sai Yok Noi (parc naturel du même nom) en 20 minutes. À l'arrivée à la cascade, nous étions seuls (le temps de quelques photos) puis de nombreuses familles Thaïs sont arrivées pour se baigner et pique-niquer. Il s'agit d'une cascade aménagée avec toboggans sur les rochers, bassins, escaliers etc... C'est un lieu très prisé par les locaux le weekend! On est resté un bon moment pour profiter de l'endroit ombragé et observer les familles se détendre et jouer dans l'eau avant le retour vers Kanchanaburi vers 12h (en retard d'une heure donc attente dans la chaleur mais heureusement des sièges et de l'ombre à la gare de Nam Tok).

 

Pour finir notre dernière matinée là-bas, en prenant traquillement notre petit déjeuner, on aperçoit un truc énorme qui sort de l'eau juste devant nous derrière les lotus: un VARAN!!!! Énorme!!! Environ 1,50m (ils peuvent atteindre 3 mètres) avec une grande queue! Impressionnant mais apparemment ce sont des "varans malais", une espèce inoffensive pour l'homme (rien à voir avec ceux de Komodo, ouf!) ! On ne s'attendait vraiment pas à voir un tel animal ici, surtout à l'heure du petit déj mais en fait il y en aurait beaucoup dans la région de Kanchanaburi! Désolé pas de photo prise de la bête car un peu trop loin et on était pas bien réveillés.

On en a aussi vu un devant le pas de la porte en face de notre guesthouse à Bangkok, proche du canal! Et oui même en ville, un beau spécimen!

 

GALERIE PHOTOS DE KANCHANABURI (cliquez sur les photos pour les agrandir!)

 

 

 

CONSEILS DES WIDIDIS:

 

- BUS BANGKOK-KANCHANABURI : station de bus sud de Bangkok. 100 Bahts par personne (il y a des bus un peu moins chers mais on ne les a pas trouvés) . Durée 2h30

 

- LE TRAIN KANCHANABURI/NAM TOK:

 

Prix 100 Baths/personne aller simple, quelque soit la gare de départ et d'arrivée (départ aussi de Bangkok pour ceux qui n'ont pas prévu de passer la nuit à Kanchanaburi).

Les horaires et arrêts du train (à quelques minutes près!) sont sur:  http://www.kanchanaburi-info.com/en/train.html. Site très bien fait!

Le premier train par vers 6h de Kanchanaburi (pour le lever de soleil, peu de monde, moins chaud), puis le suivant part de Bangkok à 7h45 (plus de monde forcément!), le dernier train retour part de Nam Tok à 15h15 direction Bangkok (possibilité de voir le coucher de soleil pour ceux qui ont raté le lever mais plus de monde).

Les billets retour sont disponibles à la vente environ 1 heure avant l'heure de départ.

Pour voir la rivière Kwai à l'aller se placer à gauche et à droite au retour. Mais le train n'étant pas plein et les places libres, on peut facilement se déplacer pour prendre des photos de part et d'autre, les 2 côtés ont leurs intérêts.

Au niveau de Tham Kra Sae Cave, se placer plutôt au fond du train, ainsi on peut mieux se rendre compte du côté vertigineux de la voir ferrée (on voit les 2 côtés montagne/rivière dans la porte arrière du train).

 

- JEAATH WAR MUSEUM:

entrée 40 Baths/personne

 

- CIMETIERE DES ALLIES:

entrée gratuite

 

-PONT DE LA RIVIERE KWAI:

mieux au coucher de soleil, avec le passage du dernier train retour. Très belle vue depuis le JEAATH WAR MUSEUM.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

CHINE - Les Monts Huang ou Les montagnes jaunes de l'Anhuii 黄山

June 20, 2018

LA CHINE - Tagong, 3700 m, à la frontière Tibétaine

April 2, 2018

1/15
Please reload