THAÏLANDE DU NORD - Chiang Mai, Chiang Rai, Mae Salong

December 18, 2016

Quatrième étape de notre périple, la Thaïlande fut pour nous une très belle découverte sur le plan culturel et naturel, très différente de l'Indonésie. Vous avez déjà pu lire notre article sur la fête des lumières à Chiang Mai (le Loy Krathong) qui fut notre première destination, maintenant voici la suite de notre périple de 16 jours. La Thaïlande est un grand pays qui regorge de lieux très différents si bien qu'il y en a pour tous les goûts (îles paradisiaques au sud, montagnes et vestiges d'anciennes capitales avec magnifiques temples au nord...).  Nous avons bien dû faire un choix qui s'est porté, assez naturellement pour nous, sur la partie nord du pays.

 

 

  

   

CARTE DE NOTRE PÉRIPLE (cliquez sur les flèches de navigation ci-dessous pour suivre le trajet des WiDiDi)

 

CHIANG MAI:

À Chiang Mai, en dehors des soirées rythmées par le Loy Krathong, nous avons pu déambuler toute la journée à pieds dans la vieille ville et tout autour pour découvrir de grands temples (= Wat ) connus (comme le Wat Phra Singh, Wat Chiang Man, Wat Chedi Luang) et de très nombreux autres temples, petits ou grands, très beaux également (selon les goûts évidemment!) à l'entrée gratuite et très peu fréquentés.

 

 WAT PHRA SINGH (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

 WAT CHIANG MAN (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

WAT CHEDI LUANG (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

   Nous avons également été au Wat U-Mong, un très vieux temple en dehors de la ville, situé au coeur d'une forêt, avec un grand chedi ( reliquaire) en pierres et un temple formé de briques et pierres un peu comme des galeries souterraines: original! Là-bas il y a aussi un lac où on peut nourrir les poissons, un musée... et on est tombés sur un combat de coqs! Impressionnant!

 

 

WAT U MONG (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

 

Chiang Mai fut donc notre première rencontre avec les moines, qu'on sacralisait beaucoup avant notre arrivée ici mais en réalité ils nous ressemblent (jeunes ou plus vieux, avec leurs téléphones dernier cri -mieux que les nôtres!-, ils font leurs courses, retirent de l'argent à l'ATM, font des selfies devant les temples...) et ils sont la plupart du temps très accessibles à la discussion (beaucoup d'entre eux font des études en parallèle de la vie monastique, et parlent donc anglais).

On s'est même fait bénir par un moine au Wat Phra Singh : on a d'abord observé les thaïs faire puis on a imité : on s'est agenouillés devant lui, il a récité des prières en nous aspergeant d'eau bénite puis il nous a attaché des petits liens de corde blanche au poignet. On s'est dit qu'une bénédiction en début de notre long voyage ne pouvait que nous être utile (ce qui s'est révélé vrai jusqu'à aujourd'hui!)!

Selon un jeune moine croisé dans un songthaew (espèce de pickup transformée en taxi collectif qui sont rouges à Chiang Mai), il y aurait 100 temples dans la vieille ville de Chiang Mai, de quoi satisfaire tous les curieux!

 

BENEDICTION et SANGTHAEW (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

Pour finir les rues de Chiang Mai sont assez charmantes avec de nombreuses oeuvres de street art ou des décorations parfois étranges devant certains restaurants.

 

 

DANS LES RUES DE CHIANG MAI (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

 

CHIANG RAI:

Ensuite départ pour Chiang Rai à 200 km (environ 3h30 de bus) au nord de Chiang Mai. Porte du nord du pays et des villes un peu plus reculées dans les montagnes, où vivent certaines ethnies autrefois venues de Birmanie, Chine, Laos. C'est également la porte vers le Golden Triangle (Triangle d'or, à la frontière entre Laos, Birmanie et Thailande) où le trafic d'opium battait son plein depuis la seconde guerre mondiale jusque dans les années 1965 (les champs de pavot auraient depuis été remplacés par le gouvernement thaï par des champs de thé mais on en est jamais bien sûr...).

 

Chiang Rai est la ville de province la plus originale qu'on ait vue (mélange de modernité et de kitsch): un bar à chats dans la rue principale (!), une vieille horloge (symbole de la ville, construite par le même artiste que le White Temple) un peu kitsch, le Wat Rong Khun (=White Temple) au sud de la ville et le Baan Dam (=Black House) au nord... on va vous expliquer tout ça!

 

La ville de Chiang Rai comporte un musée des tribus, très bien fait, que nous avons visité. Il retrace également l'histoire de la culture de l'opium. Il y a aussi quelques très jolis temples: Wat Phra Kaeo, là où a été découvert le bouddha d'émeraude en 1432 (le plus vénéré du pays),  Wat Jet Yod (nom qui provient de son chedi qui a 7 (=Jet) flèches), Wat Phra Singh, Wat Doi Thong.
 

 

 

Il y a également un marché de nuit assez sympathique avec tout l'artisanat local, les beaux tissus colorés, de nombreux stands de nourriture et notamment la spécialité locale "le hotpot" ("fondue" de légumes, viandes, poissons dans un pot en terre cuite), et surtout il y a 2 scènes ouvertes où l'on peut voir des spectacles tous les soirs différents et gratuits: musiciens, danseuses traditionnelles... Aventurez-vous vers la 2ème place où vous mangerez dans une sorte de food court à ciel ouvert entourés de jeunes ou de familles thaïs.

 

C'est à Chiang Rai que j'ai testé le massage thaï, heureusement que j'ai demandé "soft" car sur toute l'heure de massage du corps entier, j'ai bien senti toutes mes articulations mes muscles mes tendons pressés, palpés, voir frappés fermement par la masseuse qui y a mis tout son coeur (et même son corps!).

 

Nous sommes allés en scooter au Singha Park et au Wat Rong Khun (=White Temple) situés à environ 13 km au sud de la ville.

Le Singha park est un grand parc avec des belles platebandes de fleurs, des lacs, et des champs de thé magnifiques. Le tout entouré de montagnes et en plus gratuit!

 

 

Ensuite on a enchainé toujours en scooter avec le White Temple qui est juste wow! Un temple qui n'a absolument rien à voir avec tous les autres, construit par l'artiste contemporain Chalermchai Kositpipat, qui a voulu offrir cette oeuvre au Roi Rama IX (décédé il y a un peu plus d'un mois) et honorer sa ville natale, Chiang Rai. Sa principale particularité est sa blancheur éblouissante ainsi que la reflexion des multiples petits miroirs présents un peu partout (ce qui représenterait la pureté du bouddhisme). On dirait un peu la forteresse de la Reine des Neiges en fait, avec des pics argentés partout. Mais le plus étonnant ce sont d'étranges sculptures qui font bien peur juste avant l'entrée... et qui représenterait les enfers (c'est réussi!).

À l'intérieur les peintures sur les murs du temples sont un peu folles elles aussi puisqu'on y retrouve, en compagnie de buddha, pikachu, des super héros, les minions... Bref du grand n'importe quoi! Et apparemment ce n'est pas fini, d'autres édifices sont en cours de construction autour du temple principal...

À noter: c'est quand même là-bas que se trouvent les plus belles toilettes du pays!

 

 

En face de ce temple se trouve le musée de l'artiste (une star!) avec d'autres de ses oeuvres assez... intriguantes!

 

 

La Black House est une autre curiosité d'un tout autre style, non religieux, bâtie encore par un artiste local un peu fou nommé Thawan Duchanee. Nous y sommes allés en bus, c'est à 15 km au nord de Chiang Rai.

Ce sont plusieurs maisons typiques thaïs en bois noir remplies de sculptures étranges, peaux et ossements d'animaux, meubles en os... Assez particulier, sombre, et un peu effrayant, mais parfois un peu drôle et un peu "porté sur la chose" (des sonnettes, des cuillères en forme de pénis...), ça vaut le détour!

 

Enfin, nous avons passé une journée à Mae Salong, petit village à l'influence très chinoise, 64 km au nord ouest de Chiang Rai. Là bas, nous avons loué un scooter et vadrouillé sur les pistes jusqu'au village Jo Bu See, (pistes qui montent et descendent et des freins très approximatifs!) et nous avons pu nous régaler de mangues séchées et noix de cajous dans le marché ethnique du village. Beaucoup de femmes en tenues traditionnelles Akha étaient là pour le marché.

Sur la route de belles montagnes, des champs de thé... et une vue au loin sur la Birmanie (faut imaginer!).

Lors de notre trajet en bus local on a eu droit à un contrôle policier aller/retour. Les thais devaient présenter leur carte d'identité, un policier a fouillé le sac à langer d'une femme à côté de moi qui tenait son bébé endormi. Recherche de clandestins (minorités ethniques qui sont sensées vivre dans un territoire limité) ou de drogue?...

 

 

 

 

CONSEILS DES WIDIDIS:

 

À Chiang Mai, se déplacer à pieds, c'est le meilleur moyen de découvrir plein de petits temples cachés, parfois non indiqués sur les cartes touristiques, mais qui valent franchement le détour!

Pour les filles, prévoir un pantacourt ou une jupe/paréo et un t-shirt à manches ou foulard à mettre sur les épaules avant d'entrer dans les temples (valable dans toute la Thaïlande). Quand vous vous asseyez dans un temple, n'ayez jamais les pieds en avant face à Buddha.

À Chiang Rai, rester au White Temple jusqu'au coucher du soleil: des fontaines se mettent en route et le reflet du coucher sur la blancheur éclatante du temple est magnifique. En plus, à cette heure-ci le temple est fermé donc vous n'aurez aucun touriste sur vos photos !

Pour se rendre à Mae Salong en mode routard: prendre un bus local à la station de bus de Chiang Rai pour 20 Baths par personne (dire "the way to Mae Salong"), on vous déposera après 45 minutes environ dans une petite ville d'où part un sangthaew pour 60 Baths qui met environ 1heure.

Pour les longs trajets (Chiang Mai-Chiang Rai, Chiang Rai-Sukhothai, Sukhothai-Bangkok) préférez le bus, et prenez la seconde classe: il ne coûte vraiment pas cher (7€/personne environ), il est climatisé, il y a assez de place pour les jambes, et nous n'avons jamais eu aucun retard! Encore mieux que la SNCF! La seule différence avec la première classe c'est qu'il n'y a pas de toilettes dans le bus, mais les arrêts sont fréquents donc cela ne pose pas de problème.

Dans toute la Thaïlande, le magasin Seven Eleven vous sauvera la vie! C'est une supérette qui vend de tout, de l'alimentation, des produits d'hygiène, des billets d'avion Air Asia, des cartes sim et du crédit (on vous aidera même à la mettre en route sans parler un mot d'anglais!), il y a souvent un ATM et parfois même une balance qui calcule ton BMI (Indice de Masse Corporelle) en échange de quelques baths. Que demande le peuple?

 

 

 

 

 

 

GALERIE PHOTOS CHIANG MAI (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

GALERIE PHOTOS CHIANG RAI (cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

CHINE - Les Monts Huang ou Les montagnes jaunes de l'Anhuii 黄山

June 20, 2018

LA CHINE - Tagong, 3700 m, à la frontière Tibétaine

April 2, 2018

1/15
Please reload