THAÏLANDE - LOY KRATHONG 2016 (Chiang Mai)

November 30, 2016

 Nos débuts en Thailande ont été magnifiés par le Loy Krathong (fête des Lumières) qui avait lieu du 13 au 16 novembre 2016.
Nous avions choisi Chiang Mai (environ 700 km au nord de Bangkok) pour y assister et nous ne l'avons pas regretté.
Par contre il est important de préciser que le Roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej ( Rama IX ), est décédé le 13 octobre et que les Thaïs lui vouaient (et lui vouent encore à titre posthume) une sorte de culte qui n'a cessé de nous étonner (nous en reparlerons plus tard). C'est pourquoi cette fête du Loy Krathong a revêtu des teintes plutôt sobres cette année, mais il n'en était pas moins une merveilleuse fête pour nos yeux ébahis d'enfants.

À l'origine le Loy Krathong proviendrait de la fête des lumières hindoue (le dipavali ou divali qu'on célèbre également à La Réunion), il a lieu lors de la pleine lune du 12ème mois lunaire, et son mode de célébration varie selon les régions.

"Loy" signifierait flotter et "krathong" serait le réceptacle qui flotte et qu'on lance sur les cours d'eau: une espèce d'offrande à la déesse de l'eau Phra Mae Khongkha ou à Buddha, constituée de façon la plus authentique en végétaux naturels : socle en tronc de bananier,  feuilles de bananiers tressées (en forme de lotus, fleur, cygne, dragon...), fleurs colorées cousues, et à cela on ajoute 3 bâtonnets d'encens et une bougie qu'on allume avant de déposer le krathong sur un plan d'eau ou une rivière.

 

 

Bon maintenant on en trouve aussi en polystyrène ou même en cornets de glace multicolores (?!) mais ça pollue un peu plus les rivières on va dire... on en vend partout dans les rues, on peut voir les Thaïs les fabriquer avec minutie, et il existe même des concours du plus beau krathong! On a d'ailleurs assisté à un concours de krathongs réalisés par des enfants des écoles environnantes et c'était impressionnant de voir la précision de leur travail...

 

 

 

Avant de lâcher son krathong sur l'eau, on fait en général une petite prière, et parfois les Thaïs coupent leurs ongles/cheveux et les mettent dessus pour qu'ils partent au loin. Cela symboliserait l'abandon des rancunes ou des pêchés et est sensé porter bonheur. On peut aussi y déposer une pièce pour apporter la fortune.

 

 

On a également pu assister (au prix d'une attente longue de 3hr debout - comme dans une fosse pour un concert quoi!- ) à la cérémonie des moines au Wat Phan Tao, un rêve pour Fidy qui avait déjà vu passer quelques photos sublimes de photographes de voyage... C'était très beau, on a vu de très jeunes moines prier, certains avaient l'air parfois de ne pas bien connaître le déroulé de la cérémonie ou à la fin de ne pas trop suivre ce qui se passait. C'était assez drôle de les voir dessiner dans le sable pendant la prière...  

 

 

 

À Chiang Mai, il y a aussi des lâchers de lanternes ( Yee Peng ou Yi Peng ) un peu partout notamment sur les ponts au dessus de la rivière Ping.   On a lâché une lanterne avec Marine et Sébastien, 2 amis en vacances en Thaïlande en même que nous, et déposé notre krathong en forme de cygne sur l'eau du fleuve Ping. Je crois que dans la croyance, il faut que la bougie reste allumée jusqu'à ce que le krathong disparaisse du regard pour que nos voeux se réalisent... Nous on pense que notre krathong s'est perdu au milieu des autres krathongs, ou que la bougie s'est éteinte! Tant pis! L'avenir nous le dira!

 

  

On a enfin vu le défilé de chars (qui habituellement sont colorés mais là étaient plutôt en noir et blanc/argenté avec des photos du Roi vénéré) et d'associations diverses en beaux costumes de fête.

 

 

 

Nous vous laissons admirer une sélection de photos dans la galerie ci-dessous (CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR et VOIR LA LEGENDE!)

 

On a donc passé 3 journées et surtout soirées dans un Chiang Mai féérique, illuminé et très animé!

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

CHINE - Les Monts Huang ou Les montagnes jaunes de l'Anhuii 黄山

June 20, 2018

LA CHINE - Tagong, 3700 m, à la frontière Tibétaine

April 2, 2018

1/15
Please reload